Mesdames et Messieurs les Conseillers national

Le lundi 15 juin, le Conseil national traitera de la stratégie de coopération internationale 2021-2024 (n°20.033). Vous aurez alors à vous prononcer sur la proposition de la CPE-N d’augmenter les crédits-cadres, afin d’atteindre le 0,5% du Revenu National Brut (RNB) d’ici 2024.

L’Association Suisse-ONU soutient pleinement cette augmentation de l’investissement de la Suisse dans la coopération au développement pour les raisons principales suivantes :

  • L’aide au développement est un investissement rentable pour la Suisse, en termes de PIB et de marché de l’emploi. En effet, selon plusieurs études indépendantes réalisées entre 1998 et 2014, l’argent investi dans la coopération au développement a généré des retombées économiques positives pour notre pays. Par exemple, en 2014, date de la dernière étude, cela a représenté 25’000 emplois à plein temps et chaque franc consacré à la coopération au développement a généré 1.19 CHF en termes de revenus de l’économie suisse.

  • La crédibilité et la réputation internationale de notre pays sont en jeu. En 2017, l’Assemblée fédérale a réaffirmé son engagement pris en 2011 de porter l’aide au développement à 0.5% de son RNB. Pourtant, dans les faits, en 2018 et 2019, la Suisse n’a consacré que 0.44% de son RNB, selon le DFAE Au plan international, ce manquement peut avoir des répercussions négatives sur la crédibilité et la réputation de la Suisse en tant que partenaire fiable tenant ses engagements. C’est la raison pour laquelle, en 2019, l’OCDE a recommandé à la Suisse d’honorer son engagement à consacrer au moins 0,5% de son RNB à l’aide au développement (voir recommandation n°10). En comparaison internationale, la Suisse est à la traîne de pays comme la Norvège, la Suède, le Danemark, la Grande-Bretagne ou encore le Luxembourg s’engagent depuis des années au-delà des 0,5%.

  • Les défis sociétaux mondiaux impactent directement la Suisse. Avec la Covid-19, il est devenu clair que plus que jamais la Suisse a besoin d’un monde en meilleure santé, socialement, écologiquement et économiquement. Plus que jamais le monde a besoin de la Suisse, de ses capacités techniques et financières en tant que pays parmi les plus riches au monde et hôte des principales organisations internationales. Avec le 0.5%, notre pays sera davantage en mesure de contribuer à relever les défis inédits de l’Agenda 2030 des Nations Unies, notamment la réalisation de sociétés plus résilientes face aux effets des menaces sanitaires et aux conséquences du changement climatique et de la perte de biodiversité. Notre pays en a les moyens.

Pour ces raisons, nous vous invitons, Monsieur le Conseiller national/Madame la Conseillère nationale, à soutenir la proposition de la CPE-N d’augmenter progressivement le financement de la coopération au développement à 0.5% du RNB d’ici 2024 , cela dans l’intérêt bien compris de notre pays et de son rôle dans le monde.


Dons

Par virement:

Raiffeisenbank Bern
3011 Bern
En faveur de:
IBAN: CH53 8148 8000 0049 9586 1
Kontonummer: 30-507790-7
Gesellschaft Schweiz – UNO (GSUN)
Sonnenbergstrasse 17
3013 Bern